Les bonnes résolutions... et après ? 3 astuces pour ne pas se tromper de résolutions.

January 4, 2018

 

En ce début d'année, nous pensons tous aux bonnes résolutions après un bilan  

sévère de l'année écoulée!

Et pourquoi pas?  "Je vais m'y mettre sérieusement, je vais faire du sport, je vais lancer mon projet, je vais gérer mon temps..." pour les décisions les plus courantes.

Les bonnes résolutions  nous donnent l'envie d'agir.  Chaque année, le même enthousiasme nous anime : prendre des décisions pour sa vie, pour la changer.

Les résolutions nous motivent à réfléchir comment bouger pour mieux se sentir vivre, prendre des décisions pour modifier ce qui dans notre routine nous empêche d'avancer.   Dès lors, comprendre les mécanismes des bonnes résolutions va nous aider à comprendre pourquoi l'après est si compliqué !

 

Lorsque nous prenons une résolution, c'est souvent suite à l'échec de cette même résolution l'année précédente.  Si je me souviens de ma ferme décision à redémarrer le sport l'année passée... je me vois aujourd'hui frustré car finalement, j'ai abandonné.

Le plaisir !  Mais où est le plaisir de s'obliger à faire du sport sans la motivation adaptée? Et la motivation, d'où vient-elle ?

Pourquoi ça ne fonctionne pas ?  Car souvent les résolutions ne vous correspondent pas.  Si depuis tant d'années vous vivez une vie qui ne vous inspire pas, faite de déceptions, d'échecs, de mal être, peut être devez-vous vous poser la question de ce qui vous bloque.  Prendre des résolutions pour une vie qui ne vous apporte que misères et désagréments, vous serez loin du plaisir que peuvent apporter réellement les bonnes résolutions,  celles qui correspondent à ce que vous êtes profondément.

 

3 astuces vont vous permettre de prendre les BONNES RÉSOLUTIONS que vous pourrez tenir.

Ne prenez pas la résolution de devenir un bon bricoleur si on vous a toujours dit à quel point vous étiez nul en bricolage !  Où si le bricolage ne vous intéresse pas mais que vous voulez prouver que vous pouvez y arriver!
Commencez donc par prendre des résolutions qui se réfèrent à quelque chose de positif chez vous, qui vous motive intérieurement.  Intuitivement, vous pensez depuis des années à réaliser quelque chose mais vous n'osez pas.  C'est le moment d'y penser et d'en faire une résolution car l'attirance que vous sentez pour cette action va vous transformer et vous donner l'impulsion positive nécessaire à sa réussite.  

Bien sûr, cela va demander du travail, une planification, l'apprentissage de nouvelles ressources,... mais le fait que cela vous attire va vous permettre d'en retirer le plaisir dont vous avez besoin pour maintenir le cap.  

Déjà, cette première résolution va vous propulser en avant.  Vous allez sortir de votre routine au moins pour la réalisation de ce projet.

Ne prenez pas trop de résolutions car il vaut mieux se donner à fond à une résolution motivante que d'en choisir une dizaine banales et ennuyeuses qui finiront pas tomber aux oubliettes.  Réfléchissons : si votre résolution est unique, elle doit nécessairement passer par des sous résolutions qui dans la plupart des cas sont confondues avec de "Bonnes Résolutions".  Imaginez que la résolution que vous prenez concerne un projet fou d'escalades que vous voulez réaliser car cela vous permettrait de vous dépasser et vous sentez que c'est ce qu'il vous faut. Ce projet vous tient à coeur mais pour maintenir cette résolution vous allez devoir en maintenir d'autres : vous entraîner intensivement, gérer votre temps entre le travail, la famille et l'entraînement, planifier vos escalades, gérer votre hygiène de vie, ...  Votre résolution principale amène donc inévitablement des résolutions sous jacentes indispensables auxquelles vous ne pourrez échapper.   Votre motivation va donc générer suffisamment d'énergie pour mettre en oeuvre l'ensemble. N'oubliez pas de trouver un bon coach qui vous accompagnera dans ce projet et qui vous poussera à allez au-delà de vous-même.  Cela est indispensable pour aller de l'avant!

Les résolutions réussies sont faites pour être récompensées. Mais attention de ne pas attendre trop longtemps pour la récompense !  Les récompenses doivent se méritées après chaque étape et sous étape réussies. Dans l'exemple de l'escalade, il faut se récompenser après chaque action qui intervient dans la construction de la résolution.

Si vous établissez un programme alimentaire strict, pourquoi ne pas vous permettre un petit écart dès l'atteinte de votre premier objectif, celui par exemple d'avoir perdu 1 ou 2 kg?  La récompense maintient la motivation intrinsèque, celle que vous générez par vous-même et la fait perdurer.

En conclusion, le fait de limiter vos résolutions mais de les développer à fond et de les récompenser servira à changer votre mental.  Votre mental renforcé, positif et confiant va vous mener sur la route de la satisfaction et va vous permettre de changer fondamentalement la vision de vous-même et de votre  vie. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique Van Acker

www.ersmethod.com/dva-fr

 

Share on Facebook
Share on Twitter